À quoi ressemblerait notre monde sans internet ?

Il y a 25 ans, Internet est né. Une révolution était en marche.

Dès ton réveil, tu déverrouilles ton Iphone pour voir ce que tu as raté de la veille sur Snapchat, Instagram, Facebook, tu réponds à tes messages SMS, Whatapps et tu as le temps de prendre un selfie dans le métro en route pour l’école. Arrivé en cours, tu te connectes à Facebook, Linkedin, tu regardes tes mails et traînes sur Le Monde, Topito et autres, tu écris à tes potes par Imessage. Pendant ton cours de comptabilité, tu jettes un coup d’oeil à Tinder et Pokémon go. Tu as un devoir à rendre en économie : Wikipédia + Copier Coller deviennent tes meilleurs amis. Tu veux décompresser : Youtube et Netflix.

Voilà notre routine.

Aujourd’hui, la génération Y est multi-connectée : smartphones, ordinateurs et smartwatchs sont devenus en peu de temps intégré à notre quotidien. Si je cherche à partir à Amsterdam, je suis content de réserver un hôtel en 3 clics via Booking. Si je sors manger dans un restaurant, je suis toujours content que l’établissement offre une connexion wifi haut débit.

Une question m’interpelle : à quoi ressemblerait notre vie sans réseaux sociaux, plateformes vidéos, partage de musique … ?

Nous vivons dans une société connectée avec de nombreux bénéfices personnels et professionnels. Le fait de vivre en « mode avion » suppose de rester isolés, loin de l’information et nos habitudes digitales. Ce phénomène se nomme la peur de la déconnexion. La première peur est la peur de ne pas être informés. La deuxième, est la peur de la perte du lien social grâce aux réseaux sociaux.

Internet est un outil indéniable pour notre quotidien afin de grandir, apprendre et créer. Cependant il doit être utilisé avec modération.

Si internet n’existait pas, voilà à quoi ressemblerait notre quotidien :
– Pour tes devoirs, tu devras retourner à la bibliothèque au moins une fois par semaine. Wikipédia, Google, Yahoo ne seraient pas là pour t’informer.
– Envie de décompresser ? Ta chambre sera remplie de CD, films, photos et albums. Plus de Cloud, Iphotos ni d’ebooks ou de marketplaces de partage de musique.
– Envie d’aller voir ta petite amie ? Sans problème mais muni toi d’une carte car Google Maps, Uber ne seront plus là.
– Une petite faim ? Il faudra revenir à l’ancien temps et descendre commander tes sushis. Foodora ne sera plus là pour t’aider.

La liste est longue… En conclusion, l’être humain a vécu des centaines de milliers d’années sans une vie 2.0. Il faut revenir à l’essentiel et oubliez toutes ses applications superficielles. Selon moi, Internet est un outil qui sera peut-être dépassé dans quelques années : peut-être qu’un jour on échangera nos pensées au sens propre…